Contenu - Histoire

Histoire

Maschinenfabrik Mikron AG a été fondée dans la ville suisse de Bienne en 1908. Au cours de la première moitié du siècle dernier, Mikron a joué un rôle-clé dans l'industrialisation du secteur horloger suisse, avec ses machines à tailler les engrenages et outils. A partir de 1960, Mikron a progressivement étendu ses activités dans de nouveaux domaines, tels que les fraiseuses, les composants en plastique et les systèmes d'usinage. Mikron a repris Haesler SA à Boudry (Suisse), qui produisait en particulier des machines à transfert pour l'industrie horlogère, et Albe SA Agno (Suisse), qui était un leader mondial du marché des machines pour la fabrication de stylos à bille avec ses machines à transfert rotatif. Mikron est entré en bourse en 1983. Au cours des dernières années, la société est devenue un fournisseur international, leader au plan technologique, de solutions d'usinage et d'automation destinées à la production de haute précision en grande série.

  • (1908 — 1960) L’ère des fondateurs et des pionniers

    1908
    Le 20 avril 2008, Karl Lüthy, horloger, fonde Maschinenfabrik Mikron AG à Bienne, après avoir repris l'atelier de mécanique d'Henri Hauser, qui compte alors 35 employés. Il choisit Marc Woiblet comme premier Directeur général de son usine.

    1909
    Pour l'assister, Woiblet fait appel à William Dubois, un technicien et dessinateur talentueux. Les deux hommes sont tous deux passionnés d'horlogerie et de mécanique de précision. En accord total avec la tradition suisse de l'horlogerie, ils se consacrent corps et âme à la précision.

    1912
    Mikron présente sa première tailleuse d'engrenages à fraise-mère et la première fraise-mère pour dents cycloïdales - des réalisations véritablement révolutionnaires.

    1921
    Mikron commercialise la première machine universelle à tailler les engrenages. Pour la première fois, ce produit permet à la société d'accéder à une large clientèle, en partie extérieure à l'industrie horlogère.

    1935
    Le Directeur général de l'époque, Marc Woiblet, devient Président du Conseil d'administration et William Dubois est nommé Directeur général un an après. La période suivante voit le développement continu de machines et d'outils.

    1938
    Mikron instaure son premier régime de prévoyance pour ses employés. 1954 A la suite du décès de William Dubois, le développement technique au sein de la société devient « orphelin ». L'ère des fondateurs et des pionniers s'achève.

    1956
    Durant une période de reprise économique, Mikron augmente considérablement sa capacité de production.

    1958
    Une profonde récession débute. Malgré d'importantes privations, Mikron a survécu indemne à deux guerres mondiales et aux crises économiques qui ont eu lieu entretemps. La société réussira donc également cette nouvelle épreuve de vérité.

  • (1961 — 1985) Expansion et diversification

    1961
    Mikron lance un vaste programme de développement qui dure plusieurs années et englobe tous les domaines d'activité de la société, avec l'arrivée de nouvelles techniques de développement, l'extension des capacités de production et la modernisation de l'organisation. Ainsi commence une ère d'expansion et de diversification.

    1961
    Etablie depuis peu, Mikron Holding AG acquiert Maschinenfabrik Mikron AG, dont elle fait sa première filiale.

    1962
    Le 1er janvier, Mikron acquiert à Boudry (Suisse) le fabricant de machines à transfert Haesler SA. La même année, Mikron arrête la production de tours d'établi, de machines d'ébauches et de fraiseuses, et investit dans un département d'électro-érosion pour la fabrication de fraises et, ultérieurement, de moules d'injection.

    1963
    Mikron reprend à Huddersfield (Royaume-Uni) une société fabriquant des appareils de vérification d'engrenages, J. Goulder & Sons Ltd., renommée Goulder Mikron. C'est aussi l'année de la création du fonds de prévoyance propre à l'entreprise dans lequel les cols bleus et les cols blancs ont un statut identique à tous égards. La réorganisation du régime de prévoyance conduit également à l'introduction de la paie mensuelle pour tous les employés.

    1965
    Fabrication du premier modèle de machine transfert produite en série.

    1966
    Mikron reprend sa fabrication traditionnelle de fraiseuses avec le lancement d'une nouvelle génération de fraiseuses universelles.

    1970
    Les engrenages métalliques étant remplacés par des engrenages en matières synthétiques, la société ouvre son Département matières plastiques et commence la production de pièces en plastique. Au cours des années précédentes, les demandes émanant des clients importants ont été de plus en plus fréquentes pour des pièces terminées plutôt que pour les moules à injection fournis par la société.

    1976
    Lancement du système d'assemblage primaire reposant sur la technologie d'indexage rotatif: le Polyfactor™.

    1977
    Marque le lancement de la première machine d'assemblage Mikron, en réponse à l'automatisation croissante de l'industrie en général et du recul des ventes dans l'industrie horlogère.

    1978
    Création de Mikron US Corporation, société de distribution, à South Norwalk (Connecticut, Etats-Unis). Quatre ans plus tard, la société est transférée à Monroe (Connecticut, Etats-Unis) et devient un site de production.

    1983
    Mikron acquiert le statut de société faisant appel public à l'épargne à 100%, la famille Gasser ayant procédé à l'offre publique de sa participation majoritaire en actions nominatives.

  • (1986 — 1996) La mondialisation

    1986
    Mikron rachète Albe SA à Agno (Suisse), ainsi que sa succursale de vente de Tokyo (Japon). Il s'agit d'une étape vers une croissance stratégique qui fait de Mikron le plus important fabricant au monde de systèmes d'usinage dans un domaine d'application spécifique.

    1986
    Mikron débute ses activités avec un partenaire stratégique (aujourd'hui Swisstec) en Chine. 1987 Marque le début d'une réorientation ciblée de la division Systèmes d'usinage et d'assemblage qui durera plusieurs années: la gamme est simplifiée, de nouveaux développements sont mis en avant et la production des systèmes d'usinage est concentrée à Agno.

    1988
    La fabrication des systèmes d'usinage Multifactor™ est transférée de Mikron SA Boudry (Suisse), à Agno. Lancement de l'indexeur rotatif PM-30.

    1989
    Voit la commercialisation du premier centre d'usinage de Mikron, en coopération avec la société britannique Beaver Engineering Group plc. La même année marque le début d'un vaste programme d'investissement de trois ans qui doit permettre à Mikron d'exploiter son potentiel dans la perspective des changements à venir.

    1990
    Etablissement de Mikron GmbH Rottweil (Allemagne) comme société de vente et de services. Lancement du système d'usinage Multistar™ LX-24 pour l'industrie de l'écriture.

    1990
    Le 27 juin, une OPA hostile lancée par un groupe d'actionnaires avec à sa tête le financier Werner Fleischmann est contrée lors d'une Assemblée générale extraordinaire, mettant un terme à une campagne défensive de neuf mois.

    1991
    Mikron SA Agno concentre ses activités sur le domaine des machines à transfert. Création de la division Technologie d'usinage. Lancement du système d'usinage Multistar™ CX-24.

    1992
    Lancement du système d'usinage Multistar™ LX-24 pour des applications industrielles autres que l'industrie de l'écriture.

    1993
    Lancement du système d'usinage Multistep™.

    1994
    Développement de la solution d'assemblage linéaire Flexifactor™, un concept reposant sur la cellule standard Flexcell™.

    1995
    Après la crise économique des années 1991-1993, la division Machines de fraisage est sur le point de conclure une alliance stratégique. Les trois autres divisions sont prospères.

  • (1997 — 2007) Le boom — et une réorientation

    1997
    Mikron est à un tournant décisif. Malgré une gestion moderne et une gamme contemporaine, la société reste largement tributaire des possibilités d'investissement de ses clients. Elle cherche donc à mieux équilibrer son portefeuille. Comme signe visible de ce changement, Mikron adopte son identité visuelle actuelle et prend le nouveau nom de Mikron Technology Group afin de refléter la croissance qu'elle entend réaliser.

    1997
    Mise en route de la cellule d'assemblage robotisée Syfast™.

    1998
    En créant Mikron Tool SA Agno en 1998, Mikron rend indépendante l'activité liée aux outils de coupe. La même année voit l'acquisition du fabricant de solutions d'automatisation d'Aurora (Colorado, Etats-Unis) CEI Automation Inc. qui est renommé Mikron Corp. Denver. Ces deux opérations renforcent l'activité machines.

    1999
    La fabrication du système d'usinage Multistep™ est transférée de Mikron SA Agno à Rottweil. Lancement de la gamme de forets haute performance CrazyDrill™ en carbure monobloc avec revêtement de qualité supérieure.

    2000
    Mikron vend ses activités de machines de fraisage et de centres d'usinage au groupe suisse Agie Charmilles, quittant ainsi un autre domaine d'activité ayant des liens historiques avec la marque Mikron. L'évolution d'un fabricant de machines à un groupe technologique est achevée.

    2000
    Les attentes élevées liées au marché des téléphones portables font grimper le cours des actions du fabricant de composants Mikron à plus de CHF 1 500.

    2001
    Lancement de CrazyDrill™ Alu, forets haute performance pour les moulages sous pression d'aluminium et les alliages de corroyage.

    2002
    Après la perte de son principal client, la restructuration de la totalité du Groupe Mikron s'impose, avec des fermetures d'usines, des licenciements et la cession de ses participations les moins importantes au plan stratégique.

    2002
    Lancement du nouveau système d'assemblage linéaire haute performance G05™, permettant d'atteindre pour la première fois des cadences supérieures à 100 cycles par minute et offrant une précision de montage sans précédent. 

    2002
    Lancement du système d'usinage Multistar™ LX-12, conçu pour accéder au marché de l'usinage en grandes séries. Lancement de CrazyDrill™ Pilot, foret haute performance pour le centrage et le forage d'un trou pilote simultanément à la taille d'un chanfrein de 90°. Certification ISO 9001 pour la qualité de Mikron Tool SA Agno.

    2003
    Restructuration du bilan lors de l'Assemblée générale extraordinaire du 18 juin 2003, couronnée de succès grâce à l'intervention d'un groupe d'investisseurs industriels suisses ayant à sa tête Johann Niklaus Schneider-Ammann, membre du Conseil d'administration, ainsi qu'avec la coopération des bailleurs de fonds.

    2004
    Lancement du système d'alimentation flexible autonome Polyfeed™.

    2004
    Lancement de CrazyDrill™ Cool, forets haute performance à refroidissement interne.

    2005
    Mikron cesse son activité de composants plastiques et cède sa division Technologie des plastiques. Ceci scelle définitivement le recentrage sur la fabrication de machines et d'installations.

    2005
    Lancement du système d'usinage Mikron NRG-50™. Certification globale de Mikron Tool SA Agno dans les domaines qualité, environnement et sécurité (ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001).

    2007
    Pour compléter son offre de produits d'usinage, Mikron acquiert une petite société en Suisse

    2007
    Mikron rachète la société Integral Systems Inc. de Singapour, spécialisée dans les solutions d'automatisation à la carte, ouvrant ainsi à Mikron Automation les portes du marché asiatique émergent.

    2007
    Mikron ouvre son propre site de production à Singapour.

    2007
    Lancement du système d'usinage Multistep™ XT-200. Extension de l'offre d'outils de coupe standard par MiquDrill™ et de fraises à profils.

  • (2008 — 2012) Nouvelles perspectives

    2008
    En raison de la crise économique mondiale et du franc suisse fort, le groupe Mikron subit lui aussi de lourdes pertes. Les divisions et les sociétés du groupe font face à ce défi en améliorant leur productivité et en développant leurs activités en Asie, ainsi que dans le secteur des outils de coupe.

    2008
    Fondation de Mikron Shanghai, en Chine, qui fabrique avant tout des sous-systèmes pour Mikron Automation, mais sert également de pôle de services pour Mikron Machining.

    2008 et 2009
    Lancement de CrazyDrill™ Crosspilot, foret pilote pour les surfaces inclinées, et de CrazyDrill™ Twicenter, foret à centrer possédant deux canaux de refroidissement intégrés.

    2009
    Lancement des fraises à chanfreiner CrazyMill™ Frontchamfer et CrazyMill™ Backchamfer.

    2010
    Lancement de la nouvelle plateforme automatisée d'assemblage pour petites à moyennes séries Mikron EcoLine™, développée et fabriquée à Singapour.

    2011
    Lancement du système d'usinage Multistar NX-24. La Multistar NX-24 à commande CNC offre nettement plus de souplesse en contrepartie de concessions très limitées en termes de cadence.

    2012
    Mikron élargit son activité d'automatisation en rachetant IMA Automation Berlin GmbH et renforce sa position en intégrant cette société en tant qu'unité indépendante au sein de sa division Automation.

    2012
    Dernière société du groupe, Mikron Shanghai obtient également le label de qualité ISO 9001.